Post: Connaissez-vous la blogueuse Lalou ?

Connaissez-vous la blogueuse Lalou ?

Blog couture lalou tissus

Pour ouvrir notre série d’interviews de blogueuses en couture, nous avons contacté Lalou du blog Lalouandco autour de ses passions, ses débuts en couture et son esprit d’entreprendre.

Lucie de TextilBox : Lalou, tout d’abord, un double merci à vous ! Vous avez en effet gentiment accepté de tester notre première TextilBox il y a quelques mois et vous acceptez aujourd’hui de répondre à nos questions indiscrètes ! Désormais, c’est une certitude, vous êtes formidable ; ) Quels seraient les autres adjectifs qui vous décriraient le mieux ?

Lalou : Je pense être passionnée, ce qui sous-entend que je ne compte pas mes heures ! Si un sujet me plaît, je suis capable d’assimiler une quantité importante d’informations afin de maîtriser le sujet, et ce, en très peu de temps (ce fûtle cas pour la couture et c’est également le cas pour la décoration scandinave). La passion a également ses travers : je m’enthousiasme régulièrement pour quelque chose de nouveau, au détriment de ce qui me passionnait déjà. Je suis également très curieuse, j’aime apprendre et j’adore voyager. Mais, dans mon quotidien, je suis très casanière : mon univers me suffit, et me comble, aussi pourrais-je passer des journées entières dans notre nid !

Lucie : (rires) Depuis votre « nid », quel a alors été le déclic pour vous lancer en couture ?

Lalou : Monsieur l’amoureux m’a offert ma première machine à coudre. Son grand-père maternel était tailleur et sa maman a toujours cousu. Je pense que pour lui, la machine à coudre était assimilée au quotidien tandis que chez moi, seule ma soeur en avait possédé une un jour, dans le cadre de ses études, et elle avait rapidement été remisée au fond d’un placard. Le 25 décembre 2010 a donc été un élément déclencheur dans mon apprentissage de la couture. Au début, je l’ai fait pour faire plaisir à mon conjoint, afin d’honorer son cadeau… Et de fil en aiguille, la couture est devenue une nécessité. J’en veux toujours plus !

Lucie : Vous avez un sens du détail particulièrement développé. Qu’est-ce qui guide vos choix en tissus et couture ?

Lalou : Je ne sais pas si j’ai un sens du détail particulièrement développé. Disons que j’ai beaucoup travaillé mes goûts, afin de les affiner. À un moment, je me suis surprise à aimer des univers, des créations qui ne correspondaient en rien à ce que je consommais ou à ce que j’avais l’habitude de coudre. J’ai beaucoup appris auprès de mon conjoint, qui est graphiste et développeur. Il m’a appris à prendre du recul sur ce que je pensais aimer ou apprécier. Il m’a appris à déceler le beau, les jolis matériaux, et à associer les coloris. J’ai grandi au sein d’une famille pauvre, où le beau n’avait pas d’importance. La nécessité primait. Désormais, j’aime les jolis magazines, j’admire de jolies petites marques qui émergent. Je me suis rendue compte que mon univers s’affinait et s’affirmait un peu plus chaque jour.

Mes réalisations sont en adéquation avec mes envies, mes goûts et c’est vraiment très agréable ! J’évite de consommer du tissu que mon conjoint et moi n’avons pas dessiné car le processus de création n’est pas complet… J’imagine un motif, mon conjoint lui donne vie et la manière dont je le transforme devient une évidence. Imaginer, dessiner et coudre ses tissus, ça n’a pas de prix ! J’ai toujours un petit carnet sur moi et j’y note mes idées … Le quotidien est une grande source d’inspiration, en définitive !

Lucie : Vous tenez un blog couture et DIY et avez publié l’ouvrage « Aménager son coin couture » (éd. Créapassions) : qu’est-ce qui vous motive pour mener ces beaux projets ?

Lalou : Avant, j’étais plutôt timide, et je n’osais pas entreprendre. La peur de l’échec, sans aucun doute. Et j’ai rencontré Monsieur l’amoureux, il y a 8 ans. J’ai compris que j’étais mon seul frein. Et dès lors que vous identifiez votre faiblesse, il devient facile de la dépasser. J’ai appris à suivre mes intuitions, à faire confiance à mon jugement et à saisir les opportunités qui se présentaient, sans craindre l’échec. En fait, il n’y a pas d’échec possible, seulement des regrets. Je ne tiens pas à avoir de regrets, donc, je mène à bien mes projets, dès lors que l’idée est raisonnable. La présence de mon conjoint y est pour beaucoup. Il m’accompagne dans tous ces beaux projets : le blog, les livres et les motifs, dont il réalise les photos, le graphisme et le webdesign. Il a l’âme d’entreprendre, il a d’ailleurs créé sa petite entreprise il y a plusieurs années et il me montre l’exemple au quotidien. J’ai donc accepté d’écrire un premier livre, puis un second. J’écris actuellement le troisième. Le blog est également en cours de refonte afin de l’optimiser encore et toujours. Il va devenir une jolie carte de visite pour cette belle passion qu’est devenue la couture ! Je cherche désormais un moyen de donner vie à nos motifs sur tissus !

Lucie : Pensez peut-être pour cela à TextilBox, qui sait… 😉 Et en attendant, merci encore pour cette interview ! Longues et créatives vie à vos projets !

 

Retrouvez l’univers de Lalou en photos, (c)Lalouandco.fr :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PRÉPAREZ NOËL Passez votre commande avant le 6 décembre afin que votre cadeau de Noël arrive à temps ! * * Bien que nous ne soyons pas responsables de la date de livraison, nous faisons tout notre possible pour que les envois arrivent au plus tôt. IMPORTANT : le magasin sera fermé du 22 décembre au 6 janvier. Si vous souhaitez faire un cadeau à ces dates, demandez notre carte cadeau numérique. Vous pouvez le notifier dans les commentaires de votre commande ou commander le "Coupon cadeau Textilbox". La carte-cadeau est envoyée par e-mail et vous n'avez qu'à l'imprimer pour l'offrir en cadeau. De plus, grâce au coupon, la personne qui reçoit le cadeau choisit la boîte de son choix, donc vous êtes sûr de faire plaisir ! Ignorer