Post: Blog "La cabane d'Elilou" : découvrez son histoire

Blog « La cabane d’Elilou » : découvrez son histoire

Couture Cabane de Lilou

Parce que chez TextilBox, nous sommes curieuses et aimons découvrir l’univers des blogueuses couture que nous suivons, nous avons contacté Caroline, l’auteur du blog « La cabane d’Elilou ». Qui est-elle ? Comment en est-elle venue à la couture et à ouvrir son blog ? Que lui apporte la couture ? Vous saurez bientôt tout sur l’histoire de cette blogueuse dynamique qui n’a pas froid aux yeux. Nous lui laissons la parole :

« Je m’appelle Caroline et dans la vie, je suis ingénieur de formation : j’ai toujours eu envie de créer des choses, de « construire ». J’ai donc un diplôme d’ingénieur en génie civil : construire des routes ou des bâtiments, j’avais l’impression que cela me permettrait d’assouvir mes envies de création !

Sauf que dans les faits, ce n’était pas du tout le cas !!! Surtout que j’ai un peu bifurqué et que maintenant je travaille dans le secteur des déchets… et suis sur des tableaux Excel toute la journée ! J’aime les chiffres, mais du coup je suis un peu en manque d’espaces de créativité.

Pour compenser, je bricolais à la maison. Je suis un peu touche-à-tout : un peu de peinture, de cartonnage, une période « lampes » également… J’ai une boîte à outils assez fournie finalement.

Mais quand les enfants sont arrivés (ils ont 6 et 8 ans et demi), j’ai dû ranger mon matériel : vivant dans un appartement parisien, je me suis vite rendue compte que enfants et ponceuse à disque n’étaient pas vraiment compatibles dans un espace restreint !

Pendant plusieurs années, j’ai donc quasiment arrêté toute activité manuelle. Mais quand ma fille a eu 18 mois, je me suis rendue compte qu’il me manquait vraiment quelque chose pour m’épanouir (ça fait un peu grandiloquent de dire ça, mais je ne trouve pas d’autre mot).

C’est là que j’ai découvert la blogosphère, et plus particulièrement les blogs de couture. Et comme plusieurs copines qui s’étaient lancées récemment ont commencé à me montrer de très jolies réalisations, je me suis dit que je pouvais peut-être essayer, moi aussi. Après tout, une machine à coudre, c’est moins dangereux et moins bruyant qu’une perceuse et plus facile à laisser traîner au milieu du salon qu’un pot de peinture ouvert ! Et puis l’avantage avec les bébés, c’est qu’ils ne sont pas trop exigeants en ce qui concerne les vêtements.

Et surtout, même si j’étais novice en couture, j’avais l’habitude de voir ma mère coudre quand j’étais enfant. Je lui donnais même un coup de main de temps en temps, pour recopier les patrons ou découper le tissu. Je n’arrivais donc pas totalement en terrain inconnu.

J’ai donc commencé à coudre des petits vêtements pour ma fille, et j’ai ouvert mon blog de couture « La cabane d’Elilou » en même temps : l’envie de coudre est venue par les blogs. Cela me paraissait normal d’ajouter ma pierre à l’édifice et de montrer mes réalisations en couture.

Au début, je faisais des vêtements très basiques : il fallait qu’ils soient sans boutons et sans fermeture-éclair, par exemple ! Et puis petit à petit, je me suis améliorée et j’ai appris diverses techniques sur le tas (vive le net !). Je me suis équipée d’une machine à coudre électronique (qui fait les boutonnières toute seule. Maintenant je peux mettre des boutons où je veux !) et d’une surjeteuse. Désormais, je couds aussi beaucoup pour moi !

J’ai également commencé à accumuler les tissus, de façon un peu compulsive… Aujourd’hui j’en ai plein mon salon, en piles plus ou moins branlantes…. C’est l’horreur !

Début 2013, j’ai fait le bilan de mes « cousettes » de l’année 2012 sur mon blog et je me suis rendue compte que beaucoup (environ la moitié) de mes réalisations n’étaient pas ou très peu portées. Ça a été une vraie prise de conscience ! Coudre pour coudre, c’est bien gentil, ça permet d’alimenter le blog, mais c’est quand même une grosse perte de temps et d’argent !

Du coup je suis entrée dans une phase de « récession ». Maintenant, j’essaie de coudre utile et de réaliser des vêtements qui seront portés et pas uniquement joliment suspendus dans la penderie ! Et puis aussi, j’essaie d’utiliser en priorité mes tissus en stock et de ne pas (trop) céder aux nombreuses tentations du net !

Cette remise en cause a eu d’ailleurs pour effet de me faire coudre de plus en plus de jersey, parce que finalement, c’est ce que mes enfants aiment porter, et moi aussi !!! Je me régale avec cette matière qui permet beaucoup de fantaisie et qui n’est finalement pas si difficile à apprivoiser (surtout avec une surjeteuse).

Finalement, je me rends compte que nous sommes nombreuses à avoir changé notre façon d’appréhender la couture : coudre des vêtements adaptés à sa morphologie et à son mode de vie est devenu un credo sur les blogs de couture, et c’est une bonne chose !

Et puis, en fait, j’apprécie beaucoup la contrainte du « Faire avec son stock » ! Il faut redoubler de créativité pour y arriver, et c’est très stimulant ! Et parfois le résultat va au-delà de toutes mes attentes. Je pense par exemple à une robe que j’ai cousue récemment pour ma fille : une robe trapèze, sans manches, en velours. Je n’avais aucune idée sur les tissus que j’allais utiliser et puis en mettant mes chûtes de coupons les unes à côté des autres, ça a été la révélation et je suis plus qu’enchantée du résultat final, et ma fille aussi !

J’espère d’ailleurs que les bilans annuels que je fais sur mon blog peuvent être utiles à d’autres personnes que moi (même si c’est déjà pas si mal qu’ils m’aient servis à quelque chose !!! ^^) ! Parce qu’à la base, si j’ai ouvert ce blog, c’était pour montrer ce que je cousais bien sûr (et recevoir des compliments, je ne vais pas le nier, ça fait tellement de bien à l’ego !) mais aussi pour répondre aux questions que je me posais à mes débuts en couture quand je me baladais sur les blogs. Par exemple, indiquer la taille utilisée pour un patron, c’est bien, mais si on n’indique pas à coté la taille que l’ont fait habituellement, ça ne sert pas à grand-chose…. Idem pour les modifications réalisées !!! Les blogs de couture « vitrine » qui se contentent de présenter des modèles me fatiguent un peu. Certes, ils permettent peut-être de découvrir de nouveaux patrons ou tissus, mais ils ne sont pas d’une grande aide…

Pour en revenir à mon blog, il a été (et est encore) une formidable ouverture vers un nombre incroyable de couturières, à Paris ou à l’autre bout de la France, voire du monde ! Je suis plutôt timide et discrète en public, donc sans le blog, je n’aurai jamais osé entrer en contact avec qui que ce soit. C’est assez fantastique de rencontrer d’autres passionnées et les discussions couture (ou tricot ! Je n’en ai pas encore parlé, mais le tricot prend de plus en plus de place dans mes loisirs !) se transforment souvent en des relations plus profondes, et parfois de vraies amitiés.

Par contre, je n’ai pas pour objectif (en tout cas, ni à court ni à moyen terme) d’utiliser ma petite notoriété pour développer une activité professionnelle autour de la couture. La couture est avant tout pour moi un passe-temps, un défouloir et surtout un moment de détente. Tout ceci n’est pas compatible avec les obligations inhérentes à une activité professionnelle ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PRÉPAREZ NOËL Passez votre commande avant le 6 décembre afin que votre cadeau de Noël arrive à temps ! * * Bien que nous ne soyons pas responsables de la date de livraison, nous faisons tout notre possible pour que les envois arrivent au plus tôt. IMPORTANT : le magasin sera fermé du 22 décembre au 6 janvier. Si vous souhaitez faire un cadeau à ces dates, demandez notre carte cadeau numérique. Vous pouvez le notifier dans les commentaires de votre commande ou commander le "Coupon cadeau Textilbox". La carte-cadeau est envoyée par e-mail et vous n'avez qu'à l'imprimer pour l'offrir en cadeau. De plus, grâce au coupon, la personne qui reçoit le cadeau choisit la boîte de son choix, donc vous êtes sûr de faire plaisir ! Ignorer